samedi 26 novembre 2016

Ou comment dans la vie on ne peut jamais jurer de rien

salut à tous,

Il faut que je vous raconte un truc exceptionnel qui m'est arrivé et qui m'a permis d'avoir un stage pour le mois d'août de l'année prochaine.

Comme je vous l'ai dit la dernière fois, j'avais déposé une demande de stage pour le Puy du Fou (pour laquelle je n'ai d'ailleurs toujours aucune réponse cela dit!). Seulement voilà, le destin s'en est mêlé en la personne d'une copine d'école, S. Pour ne pas la citer, que j'ai retrouvé il y a des années sur Facebook.

Un beau mardi d'octobre, me voilà au boulot, motivée et active comme à mon habitude, quand je reçois un message privé de mon amie me demandant mon numéro de téléphone en urgence en me disant qu'elle doit me contacter... je réponds en lui communiquant le numéro en question et je retourne vaquer à mes occupations. Elle me laisse un message me disant qu'elle a parlé de moi à un ami à elle qui travaille sur le même tournage (oui elle est devenue maquilleuse professionnelle pour le cinéma et la télévision) et qui élève des rapaces nocturnes. Elle me donne son numéro et me conseille de lui envoyer un texto, pour nouer contact. J'envoie alors un message.

La journée se passe et le soir, alors que je suis en train de rentrer chez moi, le téléphone sonne... je décroche pensant avoir mon amie au bout du fil et là, surprise c'est un homme qui me parle, me disant qu'il a parlé de moi avec S., qu'il se présente : Simon Thuriet le propriétaire de la volerie qui réalise le spectacle les Géants du Ciel à Chauvigny à côté de Poitiers. Je vous laisse imaginer mon état mental et toutes les idées qui ont afflué d'un coup dans mon esprit surchauffé!! LOL

Bref, après un échange super instructif, et surtout super sympa (c'est quand même le boss d'une volerie comptant à peu près 200 oiseaux), il me dit que le mieux serait que l'on se rencontre tant qu'il est en région parisienne et me propose de venir passer une journée sur le tournage du film sur lequel il bosse avec S.

Rendez-vous est pris, je suis sur un petit nuage (vous vous en doutez sûrement!!). Et me voilà le jour J à "aider" dans la mesure de mes moyens une équipe de tournage avec laquelle j'ai passé une journée aussi épique qu'inoubliable. A la fin de la journée, Simon me dis que le mieux serait que je vienne voir par moi-même comment celà se passe à Chauvigny, et de fil en aiguille me voilà avec un stage d'un mois en août.

Comme quoi, on ne se retrouve pas forcément toujours sur le chemin que l'on croyait... 😉

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire